De mai à septembre, en vallée d’Ossau, depuis 2 saisons désormais, je le retrouve dans la même zone, toujours seul. J’ai l’impression de jouer avec lui au chat et à la souris. Il me fait comprendre que j’empiète sur son territoire mais tolère ma présence jusqu’à une certaine distance. Il aime me dominer, notamment en tenant les points hauts. Peu importe, tant qu’il se prête au jeu de la photo.

Le solitaire

6,90 €Prix