top of page

Palombe&Tradition

- Le magazine du paloumayre -

Carte-cadeau-site.jpg

Offrez sans vous tromper

Palombe&tradition N°81

SOMMAIRE

    4    L’écho des Cabanes…

   10    Dossier migration 2023

            -10 - Bilan : Des bleues à l’âme

           -20- Italie : Une saison en tout ou rien

           -22- Les palombes vont-elles continuer à migrer ?

           -24- Les paloumayres racontent leur migration

   31    Palumbus ComMix

   32    Calendrier 2024

   35    Auprès de nos arbres - l’impact des populations inféodées         à un milieu sur ce dernier

   36    Histoire - Les colombins, des oiseaux à questions

   38    Législation - L’utilisation du plomb autour d’une zone humide

   39    Tribune libre - Modernité et éthique

   40    Cartouches - 3 munitions spéciales zones humides à l’essai

   42    Initiative - Le succès de l’aventure LibAir’Nay

   46    Paroles DE PALOUMAYRES - Alexi Suhubiette, la passion de l’oiseau bleu

   48    Autour d’elles... - La chasse est un art... et tout art est patience

   50    Anecdote - Charmeur de palombes

   52    Chiens - Le meilleur chien ne naît pas bécassier, il le devient !

   54    « La Tête dans le ciel... » - Il était venu du Nord !

   58    LES RECETTES DU PALOUMAYRE - Bécasse aux agrumes

Couv 81.jpg

Numéro d'Hiver

2023

Nouveau

- HOMMAGE -
Pierre Verdet nous a quittés

Notre confrère et ami Pierre Verdet s’est éteint le 25 janvier 2023. Il allait avoir 73 ans.

Pierre-Verdet-78.jpg
©  Photo P. Glotin

Pierre Verdet était solide comme un roc mais il n’a pu lutter après avoir été terrassé par un accident vasculaire cérébral survenu fin 2022. Hospitalisé, très affaibli, il s’est éteint le 25 janvier 2023 à la stupéfaction de son entourage et des nombreux amis qu’il comptait dans la France entière, dont ceux du magazine « Palombe & Tradition » pour lequel il collaborait depuis de nombreuses années.
Pierre Verdet allait avoir 73 ans.
Aujourd’hui, nous pleurons un être cher qui laisse un grand vide. 
Pierre Verdet, né à Montvalent dans le département du Lot, avait débuté sa carrière de journaliste en 1970 à « La Dépêche du Midi » à Toulouse. Féru de rugby, c’est naturellement qu’il a  rejoint la rédaction de « Midi Olympique » trois ans plus tard. 
En 1986, il quitte la Ville rose pour rejoindre Bordeaux et le quotidien « Sud-Ouest ». Grand reporter, il suit l’actualité du monde de l’Ovalie et est envoyé spécial en 1987 lors de la première coupe du monde de rugby en Nouvelle-Zélande et en Australie.

Chasseur dans l’âme

Passionné de nature, d’environnement et par l’actualité avec un grand A, il intègre ensuite le service des informations générales où il couvre les conflits armés du Kosovo et d’Israël, les affaires corses, les marées noire de l’Erika et du Prestige ou encore plusieurs campagnes lors des élections présidentielles.
Constamment à l’affût de l’info, Pierre Verdet était un « chasseur » dans l’âme. Paloumayre, du sang bleu coulait dans ses veines. 
Chaque automne, il aimait passer du temps avec ses copains, dans sa cabane perchée en haut des arbres. Il y contemplait l’horizon pendant des heures, à la frontière du Lot et de la Dordogne. 
 
Entre deux passages de palombes, il cueillait quelques cèpes cuisinés à merveille pour ses hôtes. Ensuite, l’hiver venu, il traquait la bécasse avec son fidèle setter.
A la retraite, au début des années 2000, il avait rejoint sa terre natale aux côtés de sa compagne Françoise. Il continuait à écrire sur l’actualité cynégétique où sa plume faisait autorité.
A sa famille, « Palombe& Tradition » adresse ses condoléances les plus attristées.

Adishatz Pierre !

Jean-Michel Desplos

Couv01.jpg

Palombe&tradition

Palombe&Tradition,

un magazine de passionnés pour les passionnés.

About
"La passion conduit bien plus loin qu'on ne pense."

Palombe passion

Palombite, tel est le nom que l’on donne à cet amour pour ainsi dire effréné que certains chasseurs éprouvent pour la chasse à la palombe. Ce n’est plus une passion mais une véritable maladie aiguë, chronique. Une fois qu’elle tient le chasseur elle ne le quitte que si le rhumatisme est venu prendre sa place. Bien qu’existant à l’état latent, elle ne produit généralement ses effets qu’à des époques bien déterminées dont le pic se situe autour du 18 octobre.

Il n’existe à ce jour aucun remède connu pour guérir la palombite ; quelques trucs de "grand-mères” permettent tout au plus de soulager, comme s’occuper régulièrement des ses appeaux ou travailler à l’entretien de la palombière, mais rien pour éradiquer le virus palombique.

Pourtant, en 2003 un nouveau médicament vient d’être mis sur le marché, le 1er magazine des chasseurs traditionnels de palombe : PALOMBE & TRADITION, une formule révolutionnaire, attendue de tous les nemrods infectés, concoctée par les plus grand spécialistes de la palombe : chasseurs, scientifiques, techniciens, historiens, journalistes, photographes et illustrateurs. Une mixture au profit de tous les passionnés de chasse à la palombe. Sans prétendre guérir, PALOMBE & TRADITION peut soulager le paloumayre à condition qu’il prenne régulièrement le magazine dans toutes les bonnes officines, (distributeurs de matériels de chasse à la palombe) ou directement par abonnement au “laboratoire” Édipassion.

Philippe DUCOS (2003)

Contact
bottom of page